Retour sur les séances du séminaire innover en management des 16 et 23 septembre 2015

fablabactu.jpg

Les Fab Labs et makerspaces sont à la mode. Le concept existe depuis 2001 (Gershenfeld, au MIT) et de très nombreux fab labs et makerspaces se sont créés depuis, tant en entreprise que de façon plus ouverte. Ces « tiers-lieux de l’innovation », laboratoires de fabrication (fab labs), espaces de réalisation (makerspaces) sont très divers, mais ils correspondent tous à l’idée d’un réseau d’équipements, de lieux et de personnes qui veulent produire ensemble des choses et échanger de la connaissance. Ce ne sont pas tant les machines (en particulier digitales) qui sont importantes que la dimension communautaire.

Plusieurs recherches sont menées depuis un an dans le cadre du Cercle de l’Innovation, et les premiers résultats ont été partagés lors de ces deux séances, sous forme de témoignages, de comparaisons historiques (y a-t-il dans l’histoire des systèmes de production, des choses qui étaient déjà des Fab Labs?) et de mises en théorie sur ce que sont au juste les Fab Labs et en quoi ils sont porteurs d’innovation, et en particulier d’innovation managériale.

Anthony Hussenot (Université Paris Dauphine), Albert David (Université Paris Dauphine) & Matt Fuller (Université Paris Dauphine et Conseil & Recherche), ainsi que Patrick Morin (STS associés), sont intervenus lors de la première séance consacrée aux Fablabs externes, leurs productions, leurs communautés, leurs modèles d’affaires.

Lomig Unger (Renault), Albert David (Université Paris Dauphine) & Matt Fuller (Université Paris Dauphine et Conseil & Recherche), ainsi que Céline Mounier et Medhi Famibelle (Orange), se sont quant à eux, lors d’une deuxième séance, intéressés à la création de Fablabs d’entreprises.


Ces deux séances sont en (ré)écoute sur France Culture Plus
Séance 1 : Fablabs externes
Séance 2 : Fablabs d'entreprises 

Lire les compte-rendus
Séance 1 : Fablabs externes
Séance 2 : Fablabs d'entreprises