Sous l'égide de la Fondation Dauphine

lancement-cercle.jpg

Mercredi 3 juillet 2013, le Cercle de l’Innovation a été officiellement lancé par Albert David, Professeur à l’Université Paris Dauphine et Directeur scientifique du Cercle, et Aline de Salinelles, Directrice de la Fondation.

Après avoir exposé les principaux objectifs et présenté les membres partenaires du Cercle de l'innovation, Albert David a donné une conférence inaugurale « Innover en Management : histoires et défis ». Une occasion de rappeler à partir de 5 exemples majeurs de l'histoire du management, l’importance de l’innovation managériale.

L’innovation managériale est à la mode. Des revues académiques et professionnelles consacrent des dossiers à la question : l'innovation managériale - et non plus seulement l'innovation de produit ou de service -  marquerait la nouvelle frontière de la performance des organisations. La rente d'innovation liée à la conquête d'un monopole provisoire serait désormais davantage liée à une "avance managériale" qu'à des avances technologiques ou marketing sur des gammes de produits et de services.

Or l'importance de l'innovation managériale n'est pas nouvelle. A partir de cinq exemples - l'organisation scientifique du travail (Taylor, années 1895-1915), l'effet Hawthorne (Mayo, 1926 à 1933), l'action research et les méthodes de changement centrées sur la dynamique des groupes (Lewin, années 40), les techniques de recherche opérationnelle (mathématiciens et physiciens anglais, fin des années 30), le management par objectifs et auto-contrôle (Drucker, fin des années 40 et début des années 50) - nous avons vu quelle est la logique générale de l'innovation en management, qui sont les innovateurs, et quels raisonnements de conception ils adoptent.

Quelques défis contemporains ont été ensuite abordés. Ce que sera une entreprise en 2050 est peut-être en grande partie inconnu aujourd'hui. Les processus d'innovation managériale, loin d'être seulement la fabrique des outils qui équipent les organisations, sont une partie des leviers de transformation des modèles d'action collective. On est encore loin d'une véritable "R&D en management". Mais des recherches et expérimentations récentes montrent l'intérêt qu'il y aurait à combiner régime de conception systématique et régime de conception innovante pour élaborer, collectivement, un management plus à la hauteur des enjeux.